J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Les argiles…

L’argile est composée principalement de fines particules de silicates d'aluminium hydratés et d'autres minéraux. Les minéraux argileux se forment généralement sur de longues périodes de temps en raison de l'altération chimique progressive et de l'érosion des roches. En fonction des roches mères et du climat, les minéraux argileux résultants sont différents. Les argiles se différencient en fonction de leur composition et de leur structure.  Les argiles offrent un éventail de couleurs, chaque couleur dépendant d'une prédominance minérale.

Propriétés de l'argile

Les argiles possèdent une capacité d'échange de cations (CEC) et des propriétés de sorption. Elles peuvent soit absorber, soit adsorber, soit les deux. Ce qui rend les différentes argiles uniques, c'est leur composition minérale, leurs taux de CEC variables et leur capacité à absorber/adsorber.

Capacité d'échange de cations (CEC)

La capacité d'échange de cations est définie comme le degré auquel une argile peut adsorber et échanger des cations (ions chargés positivement). La plupart des toxines sont chargées positivement, et sont attirés irrésistiblement par l’argile hors de notre organisme.

L’argile Montmorillonite a le taux de CEC le plus élevé.

Adsorber/Absorber

Ces processus varient selon les différents types d'argiles.

Le taux d'absorption d'une argile est la vitesse à laquelle l'argile atteint la saturation. Lorsqu'une argile absorbe, cela signifie que l'argile attire les choses en elle. Plus une argile absorbe, plus elle gonfle.

Son taux d'adsorption est la façon dont elle retient ou se lie aux substances organiques et inorganiques.  Lorsqu'une argile adsorbe, cela signifie qu'elle n’attire pas les choses dans sa structure, mais les retient plutôt à sa surface.

Types d'argile

Il existe 3 principaux types d'argiles utilisées à des fins cosmétiques : la montmorillonite, l'illite et la kaolinite

L'argile montmorillonite porte le nom de Montmorillon en France où elle a été découverte pour la première fois.

La montmorillonite fait partie du groupe des Smectites. Les cristaux individuels de la montmorillonite ne sont pas étroitement liés, ce qui signifie que l'eau peut intervenir et faire gonfler l'argile. Les smectites ont une très grande capacité d'échange de cations.

La montmorillonite a des propriétés de sorption inférieures à celles de l'illite (elle absorbe 20 % d'eau), mais ses propriétés de reminéralisation sont très élevées :70 %.

La montmorillonite est le composant principal de la bentonite et de la terre à foulon.

L'argile illite est un minéral cristallin argileux non expansible. Les espaces entre les cristaux d'argile individuels sont occupés par des cations potassium mal hydratés, produisant une absence de gonflement.

Les argiles illite sont non gonflantes et très absorbantes. Elles ont une plus grande capacité d'absorption d'humidité (30%) que les autres argiles. Cela donne aux argiles Illite un effet séchant supérieur.

La capacité d'échange de cations de l'illite est inférieure à celle de l'argile Montmorillonite mais supérieure à celle de l'argile kaolinite. Les minéraux actifs de l’argile illite comprennent le calcium, le silicium, le magnésium, le potassium, le silicium, le manganèse, le phosphore, le cuivre et le sélénium.

 L'argile kaolinite est une argile non gonflante avec une faible capacité d'échange de cations. Elle est composée de silice, de fer, de magnésium, de calcium, de sodium, de zinc et d'autres minéraux.

L'argile kaolin n'absorbe pas, elle adsorbe seulement. Cela signifie qu'elle n'absorbe pas les impuretés dans sa structure, mais les retient plutôt à sa surface.

Utiliser l'argile comme masque pour le visage

Recette de base du masque à l'argile : Mélangez 1 cuillère à café d'argile en poudre avec 1 cuillère à café d'eau de source.

Mélangez l'argile et l'eau dans un bol en verre avec une cuillère en bois jusqu'à ce qu'ils forment une pâte.

Appliquez le mélange sur votre visage et votre cou avec vos doigts ou un pinceau.

Laissez poser le masque jusqu'à ce qu'il soit presque sec (l'argile reste collante au toucher).

Si vous laissez le masque jusqu'à ce qu'il soit complètement sec, votre peau perdra son hydratation.

Conclusion

Essayez un masque à l'argile aujourd'hui et voyez les résultats de cet ingrédient intemporel !