J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Aussi naturel que la Terre Mère

carrière d'argile rouge LES ARGILES DU SOLEIL



De par son origine naturelle et sa composition, l'argile est non seulement un matériau durable mais aussi facile à recycler.

Combinée à des pratiques industrielles respectueuses de l'environnement, l'extraction de l'argile du sol a un impact minimal sur notre environnement. L'amélioration constante des techniques d'extraction nous permet de nous engager en faveur d’un développement durable. Un plan de réhabilitation est mis en place avant toute opération d’extraction pour gérer au mieux l’impact d‘une carrière d’argile sur la biodiversité.


Comment l'argile est-elle obtenue ?



La plupart des minéraux argileux se forment là où les roches sont en contact avec l'eau, l'air ou la vapeur : rochers altérés sur une colline, sédiments au fond de la mer ou des lacs…

La formation de l'argile LES ARGILES DU SOLEIL



Dans chaque gisement, se trouvent plusieurs strates composées d'argiles qui varient en termes de taille, de particule, de distribution, de chimie et de minéralogie. Ils diffèrent également considérablement d'un emplacement géographique à l'autre.


Extraction de l'argile LES ARGILES DU SOLEIL

Comment se déroule le processus d’extraction de l'argile ?

La vie de l'argile commence dans les carrières, des zones soigneusement sélectionnées non seulement pour leurs propriétés mais aussi pour assurer un impact minimal sur l'environnement.

Le processus est aujourd'hui entièrement mécanisé et comprend plusieurs étapes : chaque strate d’argile est extraite séparément, mélangée (si nécessaire), concassée et mise à l’abri dans des hangars de stockage pour le vieillissement. L'argile est vieillie pendant 3 à 12 mois, selon la catégorie d'argile et le temps nécessaire pour qu'elle offre un maximum d'avantages. L'argile est testée régulièrement tout au long du processus de fabrication pour assurer la cohérence du produit et la teneur en humidité qui peut varier de 13% à 22%.

La dernière étape du processus consiste à écraser l'argile en morceaux plus petits et plus réguliers via un concasseur et procéder au tamisage pour obtenir soit de l’argile concassée (morceaux irréguliers) ou de l’argile surfine.

Pour conserver ses propriétés, l’argile n’est pas traitée, ni lavée, ni ionisée.

L'argile est l'un des matériaux les plus convaincants pour la construction, l’art et les arts de la table, la santé des hommes et des animaux ainsi que pour la cosmétique.